Spiritualité

A-t-on des vies antérieures ?

Ce qu’on appelle aujourd’hui « vie antérieure », c’est cette vie, et parfois ces vies que nous avons pu vivre avant notre naissance. Pour comprendre de quoi il s’agit, il faudrait d’abord croire en la réincarnation, c’est-à-dire en une survivance de l’âme après la mort. L’âme quittant le corps du défunt viendrait habiter un nouveau corps, vivre une nouvelle naissance, une nouvelle vie. La vie antérieure est cette vie ou ces vies que l’âme a déjà achevées dans le passé. La question qui se pose alors à chacun est celle-ci : « A-t-on des vies antérieures ? ».

Comment savoir ce qu’on était dans une vie antérieure ?

Il faut savoir que de nombreuses religions croient en la réincarnation : hindouisme, bouddhisme, jaïnisme. Même dans le christianisme nous pouvons voir des épisodes de résurrection, le plus connu étant celui de la résurrection de Jésus. Dans l’Antiquité, des philosophes et scientifiques comme Hérodote ou Socrate ont écrit leurs théories à ce propos. Depuis environ 150 ans la réincarnation est redécouverte et réétudiée en Europe, grâce notamment à un nouvel intérêt pour les sciences de l’occultisme et de l’ésotérisme.  De nouvelles études sont publiées qui s’inspirent plus facilement des religions venues d’Inde par les anthropologues et philosophes occidentaux comme Schopenhauer. Aujourd’hui, que ce soit en Asie, en Inde, en Afrique ou en Europe, plus de la moitié de la population croit en la survie de l’âme après la mort. Et 7% du monde croit en la réincarnation et les vies antérieures. 

Ces faits nous amènent à nous demander ce que cela implique de croire en une vie antérieure ; combien de vies a-t-on pu avoir, en quelles époques et où dans le Monde ? Comment savoir ce qu’on était dans une vie antérieure ? Il faut savoir qu’il est possible d’avoir vécu plusieurs vies antérieures, et ce dans le monde entier et à toutes les époques possibles. 

Le monde est ainsi souvent représenté comme étant cyclique : de même que la Terre tourne autour du Soleil, qui lui-même tourne dans la Voie Lactée ; La vie et la mort se succèderaient et seraient des étapes de la vie Humaine. Comme la plante qui sème ses graines avant de laisser place à une nouvelle générations, nous vivons notre vie dans ce corps présent avant de laisser notre âme partir vivre une autre histoire à notre mort. 

A la question « A-t-on des vies antérieures ? », la réponse peut donc être positive, mais toutes les âmes n’en ont pas vécu. Il y a des âmes « jeunes » qui vivent leur première vie dans ce corps, ou qui en ont très peu vécues, et il y a les âmes « sages » qui ont déjà eu le temps de se développer en maturité au cours de plusieurs expériences. L’âme à la mort de son corps garde des marques des expériences qu’elle a vécue, mais ces marques sont peu sensibles et ne s’expriment pas forcément dans les vies prochaines. C’est ce qui expliquerait qu’on ne se souviendrait pas de ses ou de sa vie antérieure. 

Alors médecin, professeur, agriculteur, roi ou courtisan, comment savoir ce qu’on était dans une vie antérieure ?

Vie antérieure comment savoir, quelles sont les techniques qui existent ?

L’analyse de soi : 

Pour savoir si nous avons déjà vécu une vie antérieure, il y a différentes techniques qui existent. Pour les utiliser, il suffit de prêter attention à ce qui, dans notre vie, peut prouver que ce n’est pas la première vie de notre âme : 

On peut d’abord analyser, ou faire analyser ses rêves. Les personnes qui ont déjà eu plusieurs vies ont, entre-autre, des rêves récurrents, souvent liés à des souvenirs de l’âme inconsciente. On se réveille en se demandant d’où proviennent certains détails du rêve qui trahissent en fait un passé oublié.

De même que les rêves, les personnes qui ont une âme « mûre » ou « sage » ont aussi des souvenirs incohérents, illogiques. Quand un proche nous soutient qu’un évènement ne s’est pas déroulé de la façon dont nous l’entendons, il y a une chance pour que ce soit en fait la partie d’un souvenir qui viendrait d’une vie passée. 

L’Intuition de certaines personnes peut trahir une vie antérieure, comment savoir ? Les personnes qui ont une vie antérieure sont souvent très spirituelles, très intuitives. De même que leur âme, elles sont « mûres » de pensée et comprennent plus facilement les choses qui leur arrivent. Elles savent mieux réagir face aux obstacles. Mais elles possèdent aussi, en plus de ce talent, plusieurs de ceux que nous sommes en train de décrire.

Il leur arrive notamment plus souvent d’avoir des impressions de déjà-vu. Tout le monde a déjà eu cette expérience : on arrive dans une pièce et l’impression que tout se déroule comme sur un schéma prédéfini nous submerge. Ces évènements, nous avons l’impression que nous serions les seuls à déjà les connaitre. On se demande à quoi cela peut être dû. Certaines théories relient cette expérience à celle d’une vie antérieure ? Cela appuie en effet que les vies antérieures, si on ne s’en souvient pas clairement, peuvent revenir à nous comme des bribes de souvenirs qui se cachent dans l’inconscient.

Comme nous l’avons déjà expliqué, les âmes « sages » sont souvent des personnes très spirituelles. Elle se sentent en harmonie avec le reste du monde et des forces invisibles. Cela inclut souvent une empathie plus ou moins forte envers les personnes qui les entourent. On peut donc dire qu’être un empathe peut être un des signes qui nous dévoile que l’on a vécu une ou plusieurs vies antérieures.

Ce sont autant de techniques qui peuvent personnellement nous aider à savoir si on a déjà vécu d’autres vies. Mais certaines personnes n’ont même pas besoin de chercher ces signes, elles se sentent déjà sages, ou mûres. Elles savent que leur esprit a de l’expérience, et se sentent prêtes à affronter toutes les épreuves. Se sentir âgé spirituellement, c’est ce qui arrive aux personnes qui ont déjà vécu un grand nombre de vies antérieures. Elles sont connectées avec elles-mêmes et ressentent leur propre sagesse intérieure. 

Souvent, on se trouve un goût particulier pour des pays, des époques, ou des loisirs peu-connus. Qui dit vie antérieure dit souvent époque antérieure. Alors il est fréquent qu’on se sente plus proche d’une autre époque, d’un autre siècle, que ce soit par le goût de vêtements ou de costumes anciens, d’un sport oublié ou autre. Mais ce sentiment d’appartenance marche aussi bien pour un autre siècle que pour un autre lieu. Vous habitez en pleine campagne mais vous ne vous sentez chez vous qu’au bord de la mer ou à la montagne ? Peut-être qu’avant celle-ci, vous avez mené une longue vie fructueuse dans un de ces lieux ?

Une des façons de découvrir d’où l’on vient, d’une vie antérieure comment savoir ? C’est d’analyser quel type de personne on est. Si on possède un don particulier, qu’il aille de la couture à la compréhension du surnaturel, nous l’avons peut-être acquis dans un autre temps, et dans un autre corps. De même il faut savoir analyser ses craintes ou phobies inexplicables. Si des peurs et phobies ne sont pas explicables par un traumatisme ou par un évènement de votre vie actuelle, il est probable qu’ils aient été transmis d’une autre vie.

Quoi qu’il en soit, pour mieux connaitre ses vies antérieures, il faut se rapprocher de qui nous sommes vraiment, de ce que nous ressentons. Et cela débute souvent par l’envie de se laisser porter, de se rendre dans ce qu’on appelle le lieu du cœur. C’est-à-dire les endroits où l’on se sent bien, en sécurité, là où l’âme a pu être en paix quelques soient ses corps et ses vies antérieures.

La régression, ou autohypnose : 

Une deuxième manière de connaitre sa vie antérieure existe, en dehors de cette analyse des détails de la vie courante. C’est ce qu’on appelle l’autoanalyse ou encore régression vers la vie antérieure. Cette expérience peut permettre de deviner, voire de redécouvrir ce qui est resté d’une vie passée dans le subconscient d’un individu. L’autohypnose consiste à réaliser une régression vers la découverte des vies antérieures. Les professionnels de l’hypnose suggèrent de commencer par trouver un lieu calme, peu lumineux, où l’on se sent en sécurité. 

L’autohypnose peut être difficile à réaliser. Il est préconisé de demander l’aide d’un hypno-thérapeute, qui saura faire passer en toute sécurité chaque étape de la régression. Cette expérience consiste à s’allonger de préférence confortablement et à commencer à fermer les yeux, à faire le vide dans notre esprit, à ne penser plus à rien. Puis on commence à visualiser des souvenirs récents, et l’hypno-thérapeute nous fait « rembobiner » le fil de notre vie, en marquant bien chaque évènement touchant, qui a façonné la personne que l’on est devenue. 

En remontant de plus en plus profondément jusqu’au moment de notre naissance, il essaye de faire visualiser une porte, qui nous mènera vers un ailleurs, une autre époque, une autre vie. Libre à chacun de décider jusqu’où il remontera dans le temps et dans un espace oublié. Lorsque le voyage devient trop éprouvant, le professionnel fait défiler les souvenirs dans le sens inverse, repassant par chacune des portes qui ont été ouvertes et les refermant bien après notre passage spirituel. Il est conseillé de bien se reposer après une telle expérience. Mais c’est ainsi qu’il est possible de répondre à cette question : « A-t-on des vies antérieures ? ».

a-t-on-des-vies-antrieures-ethan-maure