« Je vois deux lettres : T et O »

Notre métier est fait de petites perles. Tantôt déconcertantes, tantôt émouvantes. Celle-ci fait partie des bijoux, de l’aide véritable que la médiumnité peut apporter.

Ce jour je recevais en consultation téléphonique un homme d’une quarantaine d’année. Il venait pour consulter pour son travail et ses amours ….

Entre nous deux le courant passait bien. Il flottait dans l’air un « je ne sais quoi » de sérénité, comme une douce électricité savamment domptée. Cet homme avait un don, le don d’apaiser les maux en prononçant des mots. C’est un cadeau rare. Il fait parti de ces personnes qui essaient chaque jour de faire tourner le monde un plus rond quitte à s’en oublier. Aider les autres, là est leur véritable vocation.

Tout se passait bien. Le contact était bon.

Alors que nous allions terminer notre entretien, Phil vint me dire à l’oreille « Fais le parler de T O ».

Je ne comprenais pas. Les paroles de Phil raisonnaient dans ma tête et sous mes yeux dansaient deux lettres : T et O.

J’étais interloqué et vraiment hésitant. Je me suis alors lancé  » Peut être allez vous trouver cela étrange, mais connaissez vous quelqu’un dont le prénom commence par un T, avec la consonance « O » à l’intérieur de son prénom. Thibaut par exemple ? ».

Mon consultant fut stoppé net et me répondit « mon fils s’appel Théo : T et O ».

Comme à chacune de ces manifestations que j’appelle « spectaculaire » j’étais soufflé. Ne me laissant pas le temps de me réjouir, Phil vint précipitamment me glisser à l’oreille « Dis lui qu’il l’appelle et qu’il renoue le contact avec son fils. Son fils a vraiment besoin de son père maintenant. Il construit sa vie cette année, maison, mariage et bébé. Tout va trop vite, il va perdre pied et aura besoin de la présence de son père pour le soutenir. La vie ce n’est pas aller trop vite, la vie c’est simplement vivre. »

Bon messager que je suis, je me mis à retransmettre le message sans attendre.

L’homme laissa un blanc s’installer puis me dit « nos liens se sont détériorés, mais effectivement c’est juste, la maison, le bébé … J’y pensais, mais je ne savais pas si je devais, je ne sais pas comment … »

Je lui répondis « Je ne sais pas comment moi non plus, mais je sais que vous devez le faire ».

L’entretien c’est alors terminé plein d’espoir, de réponses à des questions auxquelles il n’était pas venu chercher réponse.

Si l’invisible a à vous parler, soyez en sur, peut importe le moyen mes amis, mais il vous parlera.

Ethan Maure


Consultez moi en privé

03 81 52 38 31

A partir de 20€

Laisser un commentaire