fbpx
Développement personnel

La Maladie d’amour

La maladie d’amour, en dehors d’être une très belle chanson de Michel Sardou, est surtout un beau fardeau pour ceux qui la portent. Qu’on ne soit simplement pas aimés de celui qu’on aime, rejetés ou quittés après une belle et fougueuse relation ; la maladie d’amour peut nous détruire. C’est tout d’abord un état psychique de malaise intense avant de pouvoir s’exprimer à travers des symptômes physiques si on ne trouve pas le moyen de s’en défaire. La maladie d’amour, c’est quoi ? C’est cette tristesse, voire ce désespoir qui envahit une personne mal aimée et qui peut la mener à la dépression ou au burn-out. 

 

La maladie d’amour, qu’est-ce que c’est ? 

Les symptômes psychiques

Il faut savoir faire la différence entre la maladie d’amour et d’autres sentiments et états qui s’en rapprochent. La maladie d’amour est aussi appelée maladie du cœur brisé. Il faut la différencier de l’état de tristesse après une rupture et qui s’appelle plutôt le deuil du couple. Il faut aussi faire la différence avec la jalousie ou encore une simple tristesse passagère lorsque l’on se rend compte que la personne aimée ne nous aime pas en retour. La maladie d’amour n’est pas un état passager. Elle peut bien sûr se soigner, mais c’est à travers une thérapie qui peut être longue.  

Autant la maladie d’amour peut être un état psychique ou mental, autant il peut aussi se reconnaître à travers des symptômes physiques. Au départ vous pourriez ressentir une vive tristesse, voire devenir irritable, ne plus vouloir sortir. Les symptômes premiers et les plus courants sont en fait ceux de la dépression et/ou du burn-out. Il faut prendre au sérieux cette première situation et consulter des professionnels de la santé, un psychologue par exemple. Et il ne faut surtout pas s’enfermer !  

Les symptômes physiques

Une étude d’un cardiologue américain a aussi prouvé que la maladie d’amour pouvait physiquement “briser” le cœur de quelqu’un et le rendre malade. La mort d’un conjoint ou une rupture violente ou inattendue peut entraîner un excès de production des hormones du stress et d’adrénaline. Le myocarde, muscle du cœur, se mettrait alors à gonfler puis à dysfonctionner. Ce phénomène arrive fréquemment mais il est très rare que la maladie d’amour entraine de fortes séquelles.

C’est seulement dans 1% des cas que ces symptômes puissent provoquer la mort ou une grave blessure. C’est ce qu’on appelle dans les hôpitaux le “symptôme du cœur brisé” et qui touche à 90% les femmes. Ces symptômes d’ordre cardiaques touchent principalement les personnes âgées et déjà fragiles physiquement. D’autres symptômes physiques moins graves peuvent être reliés au stress provoqué par un choc amoureux : démangeaisons, apathie, vomissements…  

La maladie d’amour est donc à prendre au sérieux par la victime mais aussi par son entourage. On ne rigole pas avec ces symptômes et avec la maladie d’amour. Mais il ne faut pas oublier que si l’aspect psychologique est fréquent chez les personnes émotives, son penchant physique est extrêmement rare. 

 

J’ai un problème de couple qui me détruit 

La maladie d’amour n’est pas toujours causée par la perte d’un être cher. Parfois il est toujours à nos côtés mais c’est un contexte amoureux qui provoque ce malaise. Un problème de couple, se rendre compte que l’on est tombé amoureux/se d’une autre personne, des paroles ou des actes qui nous brisent le cœur ?  

Le sentiment de trahison

La maladie d’amour est liée à un sentiment de trahison. Quand les personnes changent ou commettent des actes qui pour notre Raison sont impardonnables, nous pouvons ressentir les symptômes du cœur brisé. La maladie d’amour est fréquente chez les époux ou conjoints qui se rendent compte qu’ils ont été, voire qu’ils sont encore trompés. Parfois, alors que la faute n’a été commise qu’une fois et a été avouée, il reste impossible pour certaines personnes de pardonner. L’adultère peut briser un cœur et cela de manière définitive ou en tout cas très longue. Le trompé ne parvient pas à pardonner tout simplement parce qu’il en est malade psychologiquement. C’est pourquoi la plupart des couples qui vivent un adultère rompent. Même lorsque ce n’est qu’un acte isolé, il peut devenir impossible de reconstruire quelque chose. 

La difficulté d’y échapper

Le sentiment de trahison peut aussi arriver lors d’un problème de couple bien moins grave que l’adultère. Une dispute où l’un des partenaires dit un mot ou une insulte que l’inconscient de l’autre ne peut pas accepter peut provoquer une maladie d’amour. Ce mal-être de la personne est plus fort qu’elle et elle ne peut pas rationaliser son état sans l’aide d’un professionnel de la santé, d’un psychologue. C’est pourquoi pour s’expliquer et repartir sur de bonnes bases, il peut être intéressant de mettre en place une thérapie de couple.

Certaines personnes émotives ne peuvent pas régler par elle-même leur problème de couple car l’un des deux conjoints est allé trop loin. L’être humain n’est pas entièrement régi par sa raison, son inconscient réagit en fonction de ses instincts premiers. Il faut donc être compréhensif dans certaines situations et accepter que notre partenaire ne réagisse pas comme nous nous y attendrions. 

 

Comment puis-je vérifier ma compatibilité amoureuse ? 

Souvent, la maladie d’amour est sensible chez les personnes seules. Les personnes ayant été quittées ou n’ayant pas encore rencontré le bon partenaire. Si vous êtes dans cette situation, peut-être vous êtes-vous senti découragé ou désespéré de trouver enfin l’âme sœur. La compatibilité amoureuse n’est pas toujours évidente à trouver. 

Mais peut-être allez-vous me demander ce que c’est qu’une compatibilité amoureuse ? Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, il s’agit d’une méthode de calcul afin de savoir si la personne à laquelle vous pensez vous correspond. La compatibilité amoureuse utilise plusieurs outils : la voyance, l’astrologie (avec les dates de naissance notamment), la signification des prénoms… Sur internet vous pouvez trouver pleins de petits tests, plus ou moins fiables. Je vous conseille personnellement celui de malingo.fr : https://malingo.fr/test-compatibilite-amoureuse/. 

Puis-je retrouver l’amour ?

Lorsque nous ne parvenons pas à trouver l’amour, tout pleins de questionnements néfastes empoisonnent notre esprit. Suis-je capable d’être aimée ? Y a t’il quelqu’un de fait pour moi sur cette Terre ? Suis-je condamnée à rester seule jusqu’à la fin de ma vie ? Sachez que ces questionnements qui vous dévalorisent font partie d’un état dépressif. Ils peuvent être un des signes que vous êtes atteints de la maladie d’amour. Ces questionnements montrent que vous avez le cœur brisé et que vous n’avez plus cette petite étincelle d’espoir qui nous fait tous avancer. Alors je vais vous rassurer. Nous sommes 7 milliards sur cette Terre et plus de 60 millions d’individus en France. Il y aura toujours plusieurs personnes pour vous aimer et vous chérir. Et parmi tous ces individus, il est sûr que vous puissiez trouver l’âme sœur. Peut-être même la flamme jumelle ? 

Si vous vous sentez aujourd’hui malheureux, que vous vous demandez si vous n’êtes pas atteint de la maladie d’amour. Commencez déjà par faire une compatibilité amoureuse. Elle pourra peut-être vous aiguiller, vous donner un peu d’espoir ? Et si ce n’est pas cela qu’il vous faut mais plutôt une aide de conseil voire une aide médicale, n’hésitez pas à aller voir les professionnels qualifiés. 

 

Qu’est-ce que le vide émotionnel ? 

Après la tristesse, les symptômes physiques et la dévalorisation de soi-même, quelqu’un atteint de la maladie d’amour peut encore se sentir mal d’une autre façon. C’est ce qu’on appelle ressentir un vide émotionnel. 

Nous l’appelons vide émotionnel, vide sentimental, vide intérieur. C’est cette sensation de ne plus rien ressentir si ce n’est l’impression d’un trou béant au milieu de sa poitrine. Tous ceux qui ont vécu une rupture reconnaîtrons cette sensation. C’est ce qu’il reste et ce qui peut rester indéfiniment chez une personne qui a la maladie d’amour. Le vide émotionnel est très proche de la sensation d’avoir le cœur brisé. La respiration nous manque, un poids semble s’appuyer sur notre cœur et une tristesse languissante reste toujours présente à nos côtés. Le vide émotionnel donne l’impression que rien n’est suffisant dans la vie, que ça ne sert à rien. C’est une sensation dont il faut faire très attention et qu’il ne faut pas laisser s’installer.  

Parfois le vide est si fort que des personnes peuvent avoir envie d’essayer de le combler avec tout et n’importe quoi. La nourriture, la cigarette ou plus grave, la drogue, le sexe sans amour. Il est une des étapes du burn-out et une des émotions qui peuvent mener à des actes très graves comme le suicide. Si vous pensez au suicide et avez besoin d’être écouté : appelez Suicide Ecoute au 01 45 39 40 00. En cas d’urgence appelez le Samu (le 15), la Police (le 17) ou les pompiers (18). Des gens sont là pour vous aider. 

Le vide émotionnel est donc très grave psychologiquement, mais il peut être comblé ! Par un nouvel amour, et si cela n’arrive pas tout de suite, par une passion par la présence des amis. Il ne faut jamais perdre espoir, car il est toujours possible d’être aidé afin de retrouver un sens à notre vie. La maladie d’amour n’est pas une fin en soi. Elle ne nous accompagnera pas tout le long de notre vie. Soit elle sera soignée, soit elle sera comblée par la prochaine personne qui occupera votre vie. 

 

Mon petit conseil de la fin  

Ne perdez jamais espoir. De nombreuses façons de retrouver l’amour existent. Et quand il n’est pas temps pour vous de retrouver ces émotions formidables, il existe aussi de petites techniques pour vous apporter de la joie et une raison de vivre. Développez vos passions, vos hobbies. Pratiquez la médiation ou rendez-vous sur mon article Mes douze conseils pour mieux vivre. Croyez en vous, car moi je crois en vous ! Et je crois en un avenir plus heureux pour chacun de nous !