L’amour : la part du Divin en chacun de nous.

L'amour est Divin

Il y a quelques années j’ai été séduit par l’idée de la colocation. Même si je savais au plus profond de moi que ce ne serait une grossière erreur, en bon scorpion que je suis, j’ai quand même joué la tête de linotte et tenté l’expérience.

Je partageais l’appartement avec une amie : Isabelle. Etudiante en faculté de droit et fervente cartésienne, Isabelle avait depuis peu trouvé le chemin de la foi. Une phrase avait suffi à déclencher cette crise :

« l’amour, c’est la part du Divin qui est en chacun de nous »

Comment une simple phrase pouvait-elle déclencher une telle situation de cascade émotionnelle ? Isabelle en était toute chamboulée. Elle se rendait alors tous les dimanches à la messe, lisait la bible, essayait de convaincre tout le monde. Comment une phrase aussi courte a t-elle pu déclencher un si grand élan de ferveur ?

J’ai longtemps cherché à percer le mystère des mots, de leur imprégnation totale dans le fonctionnement de notre âme.

Il me fallut plusieurs années pour comprendre la portée et la puissance de cette simple phrase.

L’amour, tout du moins être capable de l’amour le plus pur, le plus véritable, est une des plus belle chose au monde. Outre le fait que ce soit l’état le plus naturel, c’est aussi le plus dure à atteindre. Nous sommes tous doués de la capacité d’aimer.

Reconnaître que nous avons tous en nous cette possibilité, c’est reconnaître que ce qui nous lie tous et toutes est : l’amour.

L’amour et la peur sont les deux émotions primaires. La palette émotionnelle que nous possédons est faite de dérivés à plus ou moins forte proportion, d’amour et de peur. Un peu à la manière de l’association des couleurs primaires qui donne le blanc parfait.

Alors, si nous prenons conscience que l’amour est inscrit en nous, qu’il est universel, peut-être alors réussirons nous à changer le monde.

Aimons-nous, aimez-vous.

Aimer est l’acte engagé le plus Divin qu’il soit.

Levez vos fesses du canapé et bordel : AIMEZ !

Xx

Ethan Maure

2 thoughts on “L’amour : la part du Divin en chacun de nous.

Laisser un commentaire