Anges gardiens : la grande question !

Les anges gardiens seraient des entités lumineuses assignées à chacun d’entre nous par groupe de trois, lors de notre naissance et ce, pour veiller sur nous durant toute notre vie.

En effet, nous aurions tous un ange physique ou ange gardien, un ange émotionnel ou ange du cœur et un ange spirituel ou ange de l’esprit.

Le premier est celui qui nous guide dans notre vie matérielle. Il nous aide face à nos réalités quotidiennes et nous permet de mieux comprendre et de mieux appréhender les épreuves de la vie.

Le deuxième nous accompagne dans tous les aspects affectifs de notre vie. Il guide nos expériences émotionnelles et notre manière de ressentir et d’exprimer notre moi.

Le dernier est lié à notre « part divine ». Il nous guide lors de notre quête spirituelle et nous aide à trouver la Lumière.

D’après la Kabbale (sorte de tradition ésotérique du judaïsme), il existerait 72 anges répartis en 9 choeurs : les Séraphins, les Anges, les Archanges, les Trônes, les Chérubins, les Vertus, les Dominations, les Puissances et les Principautés.

Leur affectation à nos côtés dépendrait de notre heure et lieu de naissance. En effet, un peu à la manière des signes du zodiaque, toutes les personnes nées durant la période attribuée à un ange X se verraient guidées par lui.

Chacun de ces 72 anges gardiens possède ces propres attributions. Par exemple, selon l’angéologie, l’ange Yelahiah du choeur des Archanges est sage, minutieux et posé et aide ses natifs à surmonter les angoisses et les difficultés….

Cependant, beaucoup d’entre nous croient à leur ange gardien mais pas au sens propre du terme comme expliqué dans cet article. En effet, nous sommes nombreux à penser que nos êtres chers disparus veillent sur nous, que le lien d’amour qui nous unissait durant la vie nous unit encore.

Certes, peut-être avons-nous tous, un « vrai » ange qui nous protège mais il est sûrement épaulé dans sa tâche…

Celles et ceux qui sont déjà venus me rencontrer en conférence ou bien qui ont assisté à un live sur Facebook connaissent sans doute déjà ma position sur le sujet de l’Ange gardien.

J’ai beaucoup de mal à intégrer les anges gardiens dans ma foi et dans croyance.

Pour la petite histoire personnelle, un soir alors que j’étais sur le point de m’endormir, à mi chemin entre visible et invisible, un homme m’est apparu. Habillé en jeans et T-shirt blanc, tout simplement. Il s’est alors présenté comme Aariel, mon ange et m’a dit avoir des choses à me montrer. Je l’ai suivi pensant que j’étais en plein rêve. Il m’a notamment annoncé l’arrivée dans ma vie d’un homme qui m’aiderait à avancer sur le chemin de la médiumnité et qu’il faudrait le suivre sans rechigner. Deux ou trois mois plus tard j’ai rencontré Reynald Roussel (vous pouvez d’ailleurs retrouver l’histoire de notre rencontre entière ici)

Lorsque je me suis réveillé, mon premier réflex fut de prendre mon téléphone portable pour rechercher rapidement la possible existence de cet Ange, certains au fond de moi que je ne trouverai rien de probant.

Je suis alors tombé sur des extraits de la Kabbale expliquant que l’Ange Aariel était assigné aux personnes nées entre le 8 et le 12 novembre … et je suis né le 10 novembre.

Voila voila !