fbpx
Aux frontières de la science,  Développement personnel

Les soins énergétiques

A l’avenir, nous ne cesserons de découvrir de nouvelles choses sur le corps humain. La médecine fait des pas de géant depuis plusieurs années. Mais il lui reste toujours à comprendre certains fonctionnements. Nous savons depuis toujours que le corps humain est parcouru de plusieurs énergies. L’énergie musculaire est une de celles qui sont les mieux comprises. Mais d’autres énergies semblent plus complexes et doivent encore être étudiées par les scientifiques. Et ce sont toutes ces forces qui circulent pendant des soins énergétiques.

Pour autant, ce n’est pas parce que nous ne comprenons pas comment elles fonctionnent que nous ne les connaissons pas. L’importance des soins énergétiques, entre santé et ésotérisme, c’est de ne pas oublier ces forces à l’intérieur du corps qui le connectent à la nature. Et qui plus que cela, font que nous nous sentons bien ou mal dans notre corps. Faisons ensemble un petit état des lieux de ce que nous connaissons et de ce que nous avons encore à apprendre sur les soins énergétiques 

 

L’importance des flux d’énergie dans le corps humain 

Qu’estce qu’une énergie ? 

L’énergie, c’est ce qui fait fonctionner le monde, ce qui apporte le mouvement, les actions, la chaleur, l’électricité. Sans énergie entre les différentes matières, notre monde ne serait qu’un amas d’objets froids, inanimés, immobiles flottants dans l’espace. Il n’est pas possible de voir une énergie, mais nous pouvons en voir ou en ressentir ses effets. Mais il est possible d’agir dessus avec des soins énergétiques 

L’énergie est une force qui réside en chacun de nous et qui provient des mouvements subatomiques. En physique elle est mesurée en joule et c’est une mesure de la capacité d’un système à modifier un Etat, à produire un travail entrainant un mouvement, ou encore de la chaleur. L’énergie ne peut ni se créer, ni se détruire. Il y a toujours une énergie qui en entraine une autre. Par exemple pour l’énergie musculaire, c’est l’énergie des aliments (calorie) qui produit le mouvement des muscles et donc de notre corps. L’énergie, au niveau moléculaire, c’est un mouvement des particules. Le déplacement d’énergie se crée donc à un niveau encore plus petit que celui de la molécule ou encore de l’atome. Une énergie, c’est donc une force plus petite que toutes celles que nous connaissons, qui crée la vie.  

Quelles énergies parcourent le corps humain ? 

Nous avons déjà parlé de l’énergie musculaire. Mais d’autres forces parcourent le corps humain. Parmi celles admises par la communauté scientifique, il y a la chaleur, l’électricité, les calories… Mais de nombreux scientifiques se doutent qu’il nous reste encore beaucoup de choses à découvrir. C’est ainsi que le domaine de la physique quantique nous en apprend chaque jour un peu plus sur le fonctionnement de l’univers mais aussi sur le fonctionnement énergétique de notre corps.  

Ces énergies dont l’existence n’est pas prouvée mais que nous ressentons, nous les nommons grâces au disciplines ésotériques, religieuses, ou de plus en plus, parascientifiques. Deux d’entre elles reviennent souvent, peu importe les conceptions du corps et de la vie. Il y a l’énergie vitale appelée le Chi par exemple dans le Fen Shui chinois, elle porte d’autres noms en fonction des spiritualités : âme, vie, etc. Mais nous pouvons aussi penser à l’énergie magnétique du corps humain, au magnétisme animal. Il suffit qu’une de ces énergies connue ou non expliquée soit déséquilibrée pour que nous tombions malade. Différents soins énergétiques aident alors à retrouver un équilibre énergétique et donc un bien-être corporel. 

 

Qu’est-ce qu’un soin énergétique ? 

Mais vous allez me demander ce qu’est un soin énergétique. L’énergie n’est pas une force qui reste cantonnée à notre corps. Elle circule librement au dehors comme au-dedans. C’est ce qui explique que nous sommes influencés par notre environnement extérieur, mais aussi par notre environnement intérieur (émotions, pensées, etc.). Le corps adapte son fonctionnement en fonction des menaces et des énergies qui le traversent. Souvent, il réagit instinctivement comme il faut pour préserver notre santé et notre bienêtre. Mais d’autres fois, à cause de traumatismes ou même d’évènements dont il n’a pas l’habitude, notre corps dysfonctionne. Les hommes s’ils ne comprennent pas tous les tenants et aboutissants de l’énergie, savent la manipuler, s’en servir pour apaiser le corps. Souvent, ils se connectent à la nature et à un environnement sain pour se soigner ou soigner les autres. C’est le cas des chamanes notamment.  

Les soins énergétiques dont nous entendons parler aujourd’hui, ce sont des pratiques anciennes ou nouvelles qui doivent dénouer les blocages énergétiques à l’intérieur du corps. L’énergéticien est celui qui connait certaines techniques pour garantir un retour à l’ordre et à un équilibre de nos énergies vitales, magnétiques, etc.  

De nombreuses disciplines existent. Nous connaissons particulièrement bien le magnétisme ou encore le Reiki. Mais nous avons tous déjà entendu parler de la médecine traditionnelle chinoise, de l’acupuncture. D’autres disciplines moins connues émergent en France depuis peu comme le Sat Nam Rasayan, le biomagnétisme, etc. D’autres pratiques paramédicales peuvent s’intéresser aux énergies du corps. L’ostéopathie pas exemple étudie autant le fonctionnement mécanique du corps que son fonctionnement tissulaire ou énergétique. Décryptons ensemble quelques disciplines qui apportent un soin énergétique 

 

Le Reiki, un soin énergétique en vogue 

Le mot “reiki” signifie “énergie de l’esprit”. Il s’agit en fait de soins énergétiques alliant méditation, relaxation et toucher énergétique. Il s’agit en fait pour le praticien de toucher les points de blocages énergétiques du corps et de favoriser un meilleur transit des énergies. Celui qui a inventé le reiki s’appelle Mikao Usui. C’est un maitre de méditation japonaise. Il créer les premières techniques de Reiki peu de temps avant sa mort dans les années 1920. Après sa mort en 1926, deux courants émergent : un premier respectant à la lettre les enseignements d’Usui et un second le renouvelant. On les appelle Reiki traditionnel et Reiki New Age.  

Le Reiki peut être confondu avec les nombreux soins énergétiques venus d’Asie : le Taï-Chi, l’Aïkido ou encore le Qi-Qong. Comme eux, il promet de guérir le stress, certains douleurs, pensées parasites, déprimes. La spécificité du Reiki est sa capacité à agir sur les énergies intérieures du corps du patient. Dépouillé de toute pensée religieuse ou spirituelle, il se rapproche plus d’une discipline paramédicale que d’un mode de vie spirituel. Aujourd’hui, les bienfaits du reiki n’ont pas été démontrés par la médecine. Mais de nombreux résultats semblent prouver son efficacité au moins au niveau énergétique sur le corps humain. 

Une consultation de Reiki, ou séance, se déroule ainsi : le praticien canalise votre Chi (l’énergie vitale) à l’aide de symboles, de sons en apposant ses mains sur le corps du patient. Il n’y a pas forcément de contact direct avec le corps, la transmission d’énergie peut parfois même se faire à distance. Le praticien récupère les mauvaises énergies du patient, les transforme, avant de les redistribuer là où il en manque. Le Reiki s’appuie sur la conception chinoise de l’énergie vitale du corps humain : sur les chakras.  

 

Le magnétisme : l’ancestrale compréhension des énergies humaines 

Si le Reiki existe depuis environ un siècle, il est particulièrement reconnu à notre époque. Nous pourrions même dire que c’est une discipline en vogue en 2019. Mais d’autres soins énergétiques existent depuis toujours comme le magnétisme. Le magnétisme, qu’est-ce que c’est ? Je vous en ai déjà parlé dans mon article “Magnétisme : qu’est-ce que les magnétiseurs peuvent nous apporter ?”. C’est ce que les scientifiques appellent le magnétisme animal : la croyance ou la para science démontrant la présence d’une énergie magnétique à l’intérieur du corps humain. Le magnétisme fait partie des soins énergétiques. Mais si sa théorisation date du 18e siècle, sa pratique, elle est ancestrale. Contrairement au Reiki ou aux soins énergétiques asiatiques qui sont arrivés en France et en Europe aux 20e et 21e siècle, le magnétisme est un savoir-faire transmis de main en main depuis des siècles. 

Alors bien-sûr, le mot “magnétisme” ou “magnétiseur” est récent. Avant, nous parlions chez nous d’énergéticiens. Mais le fait est que de tout temps, dans le monde entier, les humains ont toujours compris l’existence de forces et d’énergies dans leur corps. À partir de la révolution industrielle, les progrès scientifiques et médicaux ont permis de définir ces notions d’énergie. Mais avant eux, des énergéticiens, des chamanes, des sorciers, des herboristes, des guérisseurs… Nombreux étaient ceux qui apposaient leurs mains sur notre torse, sur nos jambes. Beaucoup ne connaissaient pas forcément l’anatomie et le fonctionnement mécanique du corps. Mais un enseignement a perduré entre les générations. Un enseignement qui visait à entrainer ceux qui percevaient le mieux les énergies, à soigner le corps. Un énergéticien, tout comme un médium ou un voyant, c’est cette personne qui sait ressentir des ondes que nous ne savons pas encore mesurer avec la science. 

 

Le petit mot de la fin :  

Finalement aujourd’hui, nous nous rendons compte que de nombreux voyants et médiums ont des prédispositions au magnétisme ou aux soins énergétiques. Mais pour autant, les meilleurs praticiens restent ceux qui ne se dédient qu’à une seule pratique. Les soins énergétiques sont de plus en plus nombreux et il peut être difficile de savoir vers lesquels se tourner. Personnellement je choisis toujours de faire d’abord confiance au bouche-à-oreille. C’est ainsi qu’une réputation se construit. Mais il ne faut pas oublier que les soins énergétiques visent à une détente et au bien-être. Ce ne sont pas des pratiques médicales réglementées. C’est donc un bon complément, mais à ne pas défaire des soins qui nous sont prescrits. Personnellement je privilégie le magnétisme au Reiki, mais c’est le ressenti de chaque personne qui compte.