Mythes & Légendes,  Spiritualité

Les Flammes Jumelles

Si la notion d’âme sœur est aujourd’hui facilement compréhensible par beaucoup de personnes, celle un peu différente de « flammes jumelles » m’intriguait depuis quelques temps. Qu’est-ce que nous pouvions en penser ? Faisait-elle juste concurrence à l’idée d’âme sœur ou était-elle totalement différente ? J’ai décidé d’enquêter, de comprendre d’où venait cette idée. D’autant plus qu’accompagnant cette nouvelle notion romantique, de nombreux sites ont été créés promettant de retrouver ladite flamme jumelle. Cela du moment que vous participiez à des stages hors de prix ou que vous achetiez le livre initiatique d’un tel ou d’une telle. Alors explorons ensemble la définition et les possibilités de l’existence de ces flammes jumelles : la promesse de trouver l’amour absolu.

 

Différence entre flammes jumelles et âmes sœurs

Quand nous entendons parler de « flammes jumelles », nous faisons rapidement le lien avec les âmes sœurs. Mais une légère différence existe entre les deux. En effet, les âmes sœurs sont ces personnes que nous rencontrons et avec lesquelles nous ressentons une compatibilité amoureuse. Bien sûr, en fonction des croyances, des traditions, il existe différentes façons de trouver votre âme sœur. Ce qu’il faut en retenir, c’est que vous pourrez toujours, peu importe votre âge, trouver le moyen de rencontrer la personne idéale en amour.

L’idée de flammes jumelles est issue d’un mélange entre bouddhisme et spiritualité. Pour les personnes qui croient aux flammes jumelles, celles-ci représentent un amour absolu quand les âmes sœurs ne sont qu’un amour idéal, agréable. La différence entre les deux se produit sur le plan karmique : l’âme sœur est cette âme, qu’au cours de nos nombreuses vies, nous retrouvons régulièrement. C’est cette personne qui nous rend heureuse, souvent amoureuse, parfois même grâce au coup de foudre. L’âme sœur est une personne, qui bien qu’étant différente, nous comprend et que nous comprenons.

 

Les flammes jumelles représentent un amour encore plus grand. Les deux âmes constituant les flammes jumelles n’auraient été qu’une même âme, séparée en deux à la naissance. Au cours de nombreuses vies, les flammes jumelles auraient vécu loin l’une de l’autre. Cela aurait créé un manque intense, une impression de vie non accomplie. Cette sensation est beaucoup décrite pour la séparation de deux âmes sœurs, mais elle serait d’autant plus grande pour les flammes jumelles.  Ces dernières mettraient des centaines voire des milliers d’années avant de se retrouver : la possibilité de retrouver son autre soi serait donc très rare.

Les flammes jumelles, plus que des âmes s’entendant extrêmement bien, contrairement aux âmes sœurs, seraient en fait deux âmes miroir : identiques. Leurs retrouvailles, presque miraculeuses, permettrait leur fusion à nouveau. Cela leur permettrait de créer une relation, plus qu’amoureuse, fusionnelle. C’est un amour inconditionnel, que certaines personnes décrivent comme appartenant au divin. N’importe qui donnerait tout ce qu’il a pour y accéder, c’est pourquoi il faut se méfier des nombreuses offres entre coaching et voyance qui promettent de retrouver sa flamme jumelle. Si tant est qu’elle existe et qu’elle soit effectivement très difficile à retrouver, c’est le hasard quoi vous réunirait et vous permettrait de retrouver cette jouissance originelle qui est décrite.



 

Origine des flammes jumelles

 

Avant de déceler ensemble si trouver l’amour absolu est réellement possible, nous allons étudier d’où provient cette légende des flammes jumelles. Il faut savoir qu’en fonction des personnes qui en parlent, nous pouvons tantôt entendre parler de flammes jumelles, tantôt d’âmes jumelles. Ce sont les mêmes du moment que l’on fait la différence avec les âmes sœurs.

La notion de « flammes jumelles » a fleuri extrêmement vit sur internet. Elle est en fait très récente : les premiers articles en parlant datent de 2015. Son origine est donc la même que la notion d’« âme sœur ».

Il semble que la première occurrence d’âme séparées se retrouvant date de l’Antiquité. Platon dans son livre Le Banquet, écrit aux environs de 380 avant J.-C., explique l’origine selon lui des femmes et des hommes. Les êtres humains à l’origine des temps, créés de la Terre Mère originelle, auraient été constitués de quatre bras et jambes ainsi que de deux têtes (ou deux visages). Le Dieu Zeus, craignant leur force, les auraient coupés en deux. La malédiction des hommes selon Platon est qu’ils doivent sans cesse rechercher leur partie disparue. Les écrits de Platon étaient eux-mêmes inspirés de légendes véhiculées à l’oral entre les différents peuples. C’est ce qui pourrait expliquer que cette légende se retrouve dans plusieurs mythologies et théogonies.

 

D’ailleurs, ce mythe se retrouve aussi dans la Genèse (la partie de la Bible expliquant l’origine du Monde). Selon Ramban, un rabbin du 13ème siècle, les Hommes auraient été androgynes à l’origine (sans sexe prédéfini) ; séparés par Dieu, leur désir le plus fort seraient désormais de retrouver leur autre moitié. De nombreuses branches spirituelles ou mystiques reprennent cette idée. C’est notamment le cas d’Edgar Cayce qui mêle à cet épisode de la Genèse l’idée de karma. Selon lui, les femmes et les hommes avant de retrouver leur moitié devraient purger leur karma, se purifier mentalement et faire de bonnes actions. La purification du karma avant la fusion des flammes jumelles est souvent une revendication des personnes promettant de retrouver votre moitié.

L’origine de la notion d’âme sœur se trouve aussi en Chine : l’âme est dédoublée à travers le concept de « tàijí tú ». C’est ce que nous appelons le Yin et le Yang. Selon la mythologie chinoise, les couples humains, hommes et femmes sont choisis à leur naissance et reliés par un fil rouge divin. C’est le Dieu qui pour eux réunit les couples idéaux.

Aujourd’hui, les articles sur les flammes jumelles, bien qu’étant extrêmement récents, appuient sur une pseudo-véracité en citant des exemples de couples, flammes jumelles, récentes et/ou pseudo-historiques.

Nous pouvons donc facilement tomber sur des articles annonçant que Lilith et Adam, Shiva et Parvati étaient des flammes jumelles.

 

Est-il possible de trouver l’amour absolu ?

La notion de « flammes jumelles » est un concept étrange, difficilement justifiable et reconnaissable. Je lui préfère largement celle d’« âme sœur » qui n’en est pas très différente disons-le nous. Il faut se méfier de cette nouvelle « mode » qui est souvent prétexte à nous faire acheter de tout et de rien en se servant de nos émotions. Quand les flammes jumelles ne sont pas un prétexte marketing, il arrive que le concept soit utilisé à visée manipulatrice que ce soit religieusement, sentimentalement ou économiquement. Alors est-ce une raison de ne plus croire en l’amour ?

Certainement pas !

 

L’amour est en lui-même un mot qui signifie un attachement absolu. En tout cas l’Amour avec un grand A. Trouver l’amour absolu est donc possible à qui le veut vraiment. Si l’Amour absolu c’est se sentir en osmose et compris avec la personne avec qui nous sommes. Alors cela est possible. Mais pour cela, nul besoin de payer des thérapies méditatives, de louer un coach en flammes jumelles. Il suffit d’y croire.

Si demain vous tombez amoureux et que la personne n’est pas disponible c’est soit que ce n’était pas la bonne, alors il suffit de passer son chemin et de continuer à y croire. Soit ce n’était pas le bon moment ou vous n’avez pas assez donner de votre personne, dans ce cas, c’est toujours la même chose : continuez à y croire. Continuez à croire que vous trouverez la bonne personne, et un jour vous la trouverez. Peut-être direz-vous que vous venez de trouver l’âme sœur, l’âme jumelle ou même la flamme jumelle, votre moitié. Donnez-lui le nom que vous souhaitez du moment que vous êtes heureux.

 

Tout n’est pas pour autant à oublier dans ces articles sur les flammes jumelles : une chose est peut-être vraie. L’amour, c’est donner plus que de recevoir. Cela se rapproche beaucoup de la notion bouddhiste du karma. Donner c’est planter une graine qui un jour deviendra grande et nous apportera ses fruits. Pour parvenir à trouver l’amour, le vrai et non seulement l’affection, il faut donner à vos proches, faire de votre mieux chaque jour et ne jamais vous décourager. Cette notion se rapproche plus ou moins de la purification karmique dont parlent les défenseurs des flammes jumelles. C’est très simple, Soyez une bonne personne, c’est-à-dire quelqu’un qui fait de son mieux. Les autres personnes seront attirées par vous et voudront vous donner en retour.

Alors ce que je vous dirais pour conclure sur cette notion de « flammes jumelles », c’est que si vous souhaitez y croire, vous n’auriez pas fondamentalement tort. Il faut croire en l’amour absolu et idéal. Méfiez-vous simplement des mauvaises intentions de ceux qui pourraient profiter de votre espoir. Vivez pour vous-même et pour ceux que vous aimez, je peux vous affirmer que c’est là la recette du bonheur. Croyez en vous et en votre capacité à trouver la bonne personne : vous y arriverez un jour ou l’autre. Maintenant, demain ou dans plusieurs années, l’important n’est pas quand mais comment. Et si vous êtes sûr d’avoir trouvé la bonne personne et que celle-ci vous aime, accrochez-vous à vos rêves et battez-vous ensemble pour les réaliser.

 

Ethan.