Développement personnel

Mes douze conseils pour vivre mieux !

Vivre mieux pour être plus heureux… C’est ce que je souhaite à chacun de vous. Pourtant je sais bien que ce n’est pas un objectif facile à réaliser. Les contraintes familiales ou professionnelles, les événements de la vie de tous les jours nous jouent des tours. Et puis d’ailleurs, c’est quoi vivre mieux ? Pour moi, c’est être en harmonie avec qui l’on est. C’est aussi s’aimer pour mieux aimer les autres. C’est chercher le bonheur dans les choses simples. Vivre mieux donc, c’est être heureux. Si vous aussi vous voulez toucher à ce bonheur, je vous propose mes 12 plus beaux conseils pour vivre mieux 

 

Conseil n° 1 : etre heureux en vivant dans le présent 

Voilà mon premier conseil : vivez dans le présent. Ce qui nous blesse le plus souvent ce sont nos sombres souvenirs. Ce n’est pas un secret : les traumatismes du passé nous collent à la peau. Mais nous pouvons nous en défaire ! Il suffit de vivre dans le présent pour être heureux. Il faut profiter de tout ce que la vie nous offre maintenant. Ces belles images, ces odeurs et ces sensations inoubliables. Et surtout, il ne faut pas tomber dans le travers de ne penser qu’à l’avenir. Faire des projets c’est bien, se plaire à les réaliser c’est encore mieux. Tout simplement car on ne sait pas ce que la vie nous réserve. Lorsque vous ruminez en pensant au passé, ouvrez les yeux et trouvez devant vous une chose que vous aimez ou qui vous fait penser positif. Un papillon qui se pose prêt de vous, vos enfants qui jouent, une vidéo qui vous fait rire… 

 

Conseil n° 2 : Accepter de soigner ses blessures 

Parmi mes 12 conseils pour vivre mieux, je vous invite à accepter vos blessures. Accepter de soigner ses blessures, c’est accepter de se reconnaitre victime. Car souvent, si nous restons le regard tourné vers le passé, c’est que quelque chose de douloureux nous y retient. Que la cicatrice soit physique ou psychologique, le mieux est de parvenir à la faire disparaître ou à l’atténuer le plus possible. Une fois que nous avons accepté de tourner le dos au passé, faire un pas vers celui qui peut nous aider est plus simple. Professionnel de la santé, ami : beaucoup de personnes sont prêtes à vous aider et à vous apporter conseil. Alors c’est décidé, dès demain, vous allez parler à une personne qui peut vous aider à refermer vos blessures. 

 

Conseil n° 3 : Ralentir la cadence pour mieux vivre 

Il faut troisièmement apprendre à courir moins. Ce n’est pas facile mais il faut accepter de ne pas vouloir aller aussi vite que le monde d’aujourd’hui nous l’impose. Internet, la course à l’achat, le rythme métro-boulot-dodo, les enfants… De nombreuses choses dans la vie de tous les jours nous font sans cesse accélérer la cadence. Parfois même au point que l’on ne parvienne plus à profiter des moments les plus simples avec ses proches. Il n’y a pas de secret : si vous vous sentez dépassé, ralentissez ! Mieux vivre c’est aussi cela, faire moins pour faire mieux. Remplissez moins votre planning et accordez-vous des pauses. Aller moins vite que d’autres n’est pas une fin en soi. Et la vitesse ne garantit jamais la qualité autant dans les domaines professionnels, familial et sentimental. Cette semaine, retirer une tache par jour de votre planning, elle pourra bien attendre demain non ? 

 

Conseil n° 4 : L’épanouissement personnel  

Vivre mieux, avant de penser aux autres, c’est penser un peu à soir. Accepter d’être soi-même, différent des autres, avec sa propre pensée. Accepter d’avoir des défauts et des qualités. C’est de l’épanouissement personnel que de comprendre que nos goûts ne peuvent pas plaire à tout le monde, et que ça ne change en rien nos relations avec nos proches. Le quatrième de mes 12 conseils pour vivre mieux c’est donc de penser à soi. Et pour retrouver qui l’on est, rien de mieux que la méditation par exemple. Tous les matins, retrouvez-vous seul(e) dans un endroit dans lequel vous vous sentez bien. Mettez-vous à l’aise et fermez les yeux. Pensez à vous, à ce que vous voulez faire aujourd’hui, rien que pour vous. 

 

Conseil n°5 : Pratiquer le bien être au quotidien  

Pratiquer le bien-être au quotidien, c’est savoir réserver un petit budget ou un peu de temps pour les nombreuses disciplines qui nous aident à vivre mieux. Et il ne faut pas obligatoirement se réserver ce temps quand nous souffrons. Il ne faut pas attendre d’avoir mal pour se soigner. De manière préventive, de nombreuses disciplines peuvent être pratiquées. Certaines payantes, d’autres remboursées ou gratuites, en fonction du mal-être il ne faut plus hésiter. Ostéopathie, thérapie énergétique, aller voir le psy, faire du renforcement positif, de la méditation ou du Yoga : c’est peut-être le meilleur conseil que je peux vous donner dans notre monde d’aujourd’hui qui va trop vite. 

 

Conseil n° 6 : Rire pour mieux vivre 

De plus en plus connu aujourd’hui, les thérapies du Rire nous aident à mieux vivre. Cela a été démontré scientifiquement, rire et sourire nous aide à nous sentir mieux. Même lorsque ce n’est pas naturel, un rire forcé peut détendre le corps. Bien sûr, le plus souvent, ce qui nous gêne, c’est d’être entendu pendant ce fou rire. Mais franchement, comment peut-on vivre dans un monde ou le fait de rire passe pour être gênant ou honteux ? Rire c’est beau, c’est enfantin, c’est magique et ça fait du bien. Alors je le sais, vous le méritez, Riez ! Et si vous êtes gêné par le regard des autres, alors faites-le quand vous êtes seuls chez vous. Je vous garantis que ça n’a l’air de rien, mais rire pourra contribuer à détendre vos blocages tant physiques qu’énergétiques. 

 

Conseil n°7 : Apaiser son esprit et son corps 

Il faut comprendre que le corps et l’esprit ne font qu’un et que si l’un des deux ne va pas, l’autre finira par ne pas aller non plus. Alors le septième de mes 12 conseils pour vivre mieux, c’est de s’analyser afin d’aller apaiser soit l’un soit l’autre. Pour apaiser son corps, faire du sport, changer de nutrition, manger moins gras, moins sucré, boire plus d’eau. Beaucoup de conseils existent. Ce que je vous conseille le plus et qui a fonctionné pour moi par exemple : c’est d’arrêter tous les écrans 30 minutes avant d’aller dormir. Allez lire, ou feuilleter un magazine, ou même juste papoter avec votre conjoint. C’est très efficace pour retrouver un sommeil sain et régulier. 

 

Conseil n° 8 : Pardonner c’est de nouveau être heureux soi-même 

Parfois, ce qui nous bloque dans le passé, ce n’est pas une blessure liée à notre corps ou à notre esprit. Il arrive assez souvent que ce qui nous empêche d’être heureux se soit une autre personne. Trahison, rupture, dispute. La rancœur nous empêchera toujours de vivre mieux tant qu’elle nous restera sur le cœur. Et pour s’en débarrasser il n’y a pas trente-six mille solutions : il faut savoir pardonner. La personne peut ne pas accepter votre pardon ou ne sait pas en profiter pour repartir sur de nouvelles bases. Mais dans ce cas ce n’est plus votre problème, laissez cette personne derrière vous et avancez de votre côté. En l’ayant pardonnée, vous repartez le cœur plus léger. Après avoir lu cet article, c’est décidé, vous enverrez à une personne de votre choix ce que vous avez sur le cœur. Dites-lui que vous lui pardonnez et passez à autre chose. C’est à votre tour d’être heureux ou heureuse. 

 

Conseil n°9 : Retrouver de l’ambition, reconnaitre ses talents 

Il arrive qu’on ne se sente pas heureux car nous regrettons des choix de vie. Ou alors qu’on se sente démotivé. Comme neuvième de mes 12 conseils pour vivre mieux, je veux donc vous aider à retrouver cette ambition perdue. Pour cela, réfléchissez à ce que vous aimez : loisir, sport, goût. Faites ensuite la liste de vos talents : en quoi êtes-vous doués ? En combinant ces deux réflexions, vous verrez que de nombreuses idées de projets vous viendront à l’esprit. Et il n’y a rien de farfelu là-dedans. Tout ce que vous avez à faire, c’est de vous lancer avec passion dans une activité ou un projet qui vous tient à cœur. Et cette envie d’y parvenir qui ressortira de cette activité : c’est votre ambition. Avoir de l’ambition vous permet de retrouver une motivation. Et être motivé, c’est s’ouvrir le chemin vers le bonheur. 

 

Conseil n° 10 : Donner ce qu’on a en trop 

Pour être heureux soi, il faut parfois donner aux autres. Donner. C’est un mot qui peut faire peur. Et si l’autre n’est pas reconnaissant ? Et si ça ne plait pas ? Ne vous prenez plus la tête ! Ce que vous avez en trop, ce que vous n’utilisez plus donnez le sans rien attendre en retour. C’est toujours bien mieux que d’oublier des objets inutiles au fond d’un grenier, ou de détruire un objet qui pourrait encore servir. L’altruisme, sans qu’on s’en doute, ça aide à se sentir mieux dans sa peau. Non pas parce que l’autre est reconnaissant, mais parce que nous participons tous à une collectivité : l’Humanité. Alors donnez ce dont vous n’avez pas l’utilité. Vous verrez, on vous le rendra un jour. C’est mon conseil n° 10 ! 

 

Conseil n°11 : Réapprendre à écouter pour être heureux 

Il ne faut pas toujours donner un objet. Prêter son oreille ou sa présence, cela peut être utile aussi. Utile pour les autres, et utile pour soit un jour. Et quand la personne ne nous le rend pas tout de suite, savoir que l’on a pu aider autrui c’est bon pour le karma il parait. Dans la société d’aujourd’hui, on ne pense plus à prendre soin des autres. Et c’est parce que nous ne pensons plus à cela qu’il est difficile de trouver de vrais amis qui pensent à nous. Ecouter n’est plus quelque chose de naturel. Le onzième de mes 12 conseils pour vivre mieux c’est donc de réapprendre à écouter. Ecouter autrui, la nature, les sons qui nous entourent.  

Posez-vous sur un banc cette semaine, et entrainez-vous à écouter ce que vous n’avez plus l’habitude d’entendre. 

 

Conseil n°12 : Retrouver sa simplicité  

Finalement, mon dernier conseil, pour être heureux, c’est de vivre simplement. Reconnectons-nous à la vie, et déconnectons-nous des artifices qui nous entourent. Arrêtons les filtres sur nos photos, acceptons les imperfections de soi et des autres.  

Être simple c’est être naturel : jardiner, manger de bons produits cuisinés. Mais c’est aussi être honnête. Quitte à déplaire parfois. Peu importe au moins il n’y a plus rien que l’on peut se reprocher. C’est s’analyser, comprendre ce qui nous manque, ce que nous avons en trop. Comprendre quelles sont nos qualités et nos défauts pour en tirer le meilleur. 

 

J’espère que ces conseils vous aideront comme moi ils ont pu m’aider à me sentir mieux dans les moments difficiles. Mais n’oubliez pas que le bonheur est toujours à votre portée. Et que si le retrouver vous semble impossible, de nombreuses personnes et de nombreuses techniques seront là pour vous aider.