Mythes & Légendes,  Religion

Pâques : que font les cloches dans cette histoire ?

Vive les chocolats ! Les cloches, les lapins et tout ce tralala sucré !! Bon soyons un peu plus sérieux. Pâques c’est quoi, c’est pour qui ? Et surtout, comment on en est venus aux ventes par millions de chocolats ? Au tout départ, la plupart d’entre nous savent que c’est la fête de la résurrection de Jésus. C’est la « preuve » pour les chrétiens de la réalité de la résurrection. Et aujourd’hui, nombreux sont les voyants et médiums qui présentent cette fête comme un recueillement spirituel. Je vais vous expliquer pourquoi pour moi, c’est une fête purement religieuse, qui n’a aucun lien avec le spirituel et l’ésotérique. 

 

La fête de Pâques, elle vient d’où ? 

Pâques, telle qu’on la connait aujourd’hui, c’est LA fête la plus importante du christianisme. Cette fête de Pâques est située le premier dimanche après la première pleine lune qui suit l’équinoxe de printemps le 21 mars. La date oscille donc entre le 22 mars et le 25 avril au plus tard. Il ne s’agit pas de la pleine Lune observée mais d’une lune ecclésiastique. Pâques est précédé de ce qu’on appelle la Semaine sainte qui commémore la passion du christ. Mais au tout départ, les chrétiens ont repris une fête déjà préexistante : la fête de la lumière et du printemps. 

Plusieurs fêtes païennes au nom différents existaient dans cette période entre fin mars et fin avril. Toutes commémorant le printemps, la renaissance de la nature, la lumière nouvelle du soleil. Souvent les peuples offraient aux dieux leurs premières moissons et fêtaient la renaissance ou le réveil d’une divinité. Chez les chrétiens, la fête de Pâques est la première des calendriers chrétiens. Elle commémore dans l’ordre :  

  • La Cène, dernier repas pris par Jésus Christ et ses 12 apôtres le soir du Jeudi saint. Il sera ensuite arrêté puis crucifié. 3 jours avant Pâques. 
  • C’est ensuite l’épisode de la Passion du Christ. Les textes saints célèbrent ainsi le vendredi et le samedi tous les épisodes ayant mené à la mort de Jésus de Nazareth par crucifixion.  
  • Finalement, le dimanche de Pâques, les chrétiens fêtent l’épisode de la résurrection du Christ. Ce passage de la mort à la vie serait survenu le matin du dimanche, 3ème jour de Pâques. Ce fait est l’épisode de rupture entre la religion du judaïsme qui pense que Jésus n’est jamais revenu. Les juifs restent ainsi dans l’attente d’un messie tandis que les chrétiens commémorent Jésus Christ comme étant ressuscité par Dieu.  

 

Dimanche de Pâques : une célébration religieuse ou un recueillement spirituel ? 

Si c’est effectivement une fête qui a, comme tant d’autres, une origine païenne, on peut se demander si elle possède aujourd’hui un autre sens que son sens religieux. Mais il faut avouer que si elle se compose en effet de symboles printaniers et de renouveaux, Pâques n’est pas une fête à consonance ésotérique ou spirituelle autre que religieux. C’est la fête la plus importante de la religion chrétienne et elle ne correspond pour moi qu’à cela.  

Evidemment, il est libre pour chacun de fêter l’arrivée du printemps, la renaissance de la nature etc. Mais aujourd’hui, si le dimanche de Pâques n’est pas fêté dans tous les pays c’est que, comme Noël, elle a acquis une symbolique religieuse bien spécifique.  

De fait, plus qu’un recueillement spirituel, Pâques est devenu pour la plupart des non-croyants, une fête commerciale. C’est l’impression que nous en acquérons en allant dans tous ces supermarchés remplis de chocolats et autres lapins. Savez-vous qu’aujourd’hui, certaines marques de jouets proposent aux parents d’offrir des cadeaux plutôt que des friandises ? À la manière de Noël, il y a quelques dizaines d’années, ce sont les lobbys de l’enfance qui s’emparent de cette célébration religieuse afin de se faire plus d’argent. C’est dommage je trouve. 

Aujourd’hui, si vous n’êtes pas croyant, le mieux est de voir dans cette fête le symbole d’un renouveau. C’est aussi le symbole de la fin de l’hiver, du soleil réconfortant, c’est l’heure de se remettre au jardinage. Moi j’adore cette fête pour son chocolat, sa convivialité. C’est l’occasion de se retrouver en famille ou entre proches, entre amis. Plus qu’un moment d’ouverture spirituelle ou ésotérique, quand l’on n’est pas chrétien, on peut retenir que le dimanche de pâques c’est un moment de retrouvailles.  

 

Cloche de Pâques : origine d’un symbole 

Mais cette fête, c’est aussi l’arrivée de nombreux symboles. Aujourd’hui demandons-nous qu’elle est, pour les œufs, les lapins, le chocolat et la cloche de pâques, leur origine ? Pour ce qui est des cloches, on peut s’en douter, leur origine est profondément liée au culte chrétien.  

Depuis le Moyen-âge, il est en fait interdit de sonner les cloches des églises catholiques entre le jeudi saint et le dimanche de pâquesLa cloche de pâques originellement est donc un signe de deuil en l’honneur de la mort du christ. C’est une tradition principalement européenne (France, Belgique, Italie). La légende dit que pendant cette fin de semaine sainte, les cloches allaient jusqu’à Rome afin d’être bénies par le Pape. Elles revenaient le lundi et, en passant au-dessus des jardins, déposaient des friandises et chocolats pour les enfants chrétiens. Dans les autres pays fêtant Pâques, il s’agit tantôt d’un lapin (Allemagne) tantôt d’un lièvre (USA). Mais ce lapin n’a rien à voir avec la religion chrétienne. C’est originairement l’emblème d’une déesse païenne, Ost Ara, qui symbolise le printemps et la fertilité. Que ce soit un lapin ou une cloche, reste qu’autant adultes qu’enfants sont souvent enchantés de recevoir ces chocolats.  

Pour les chrétiens, le retour des cloches la nuit du samedi au dimanche symbolise la joie de l’annonce de la résurrection du Christ. Dans l’est de la France, pour remplacer les cloches parties à Rome, les enfants faisaient sonner des crécelles, des petites clochettes. Pendant la semaine sainte, c’était à eux d’annoncer les offices religieux mais aussi d’organiser la vie temporelle des villages. Ils réveillaient les habitants en passant dans les rues. Mais ils sonnaient aussi de leurs petites cloches durant les messes pour en symboliser le début ou la fin. 

 

Origine œuf de Pâques jusqu’au œufs en chocolat 

D’où viennent les œufs ? 

À L’origine, l’œuf de Pâques est un œuf de poule que les enfants faisaient cuir la veille du dimanche de Pâques. Ils le peignaient et le décoraient pour l’offrir le matin du dimanche. En Belgique et en France, l’œuf est LE symbole le plus important de Pâques 

L’œuf a une histoire symbolique très importante. C’est un motif mythologique : dans de nombreux rites païens, le monde est né d’un œuf. Il représente donc la naissance, la nature du monde mais aussi la renaissance. Dans la symbolique judéo-chretienne, c’est un symbole du cycle de la vie. Il fait ainsi partie du repas du deuil et il symbolise la résurrection de Jésus-Christ qui sort de son tombeau comme le poussin sort de l’œuf.  

La tradition de s’offrir des œufs n’est pourtant pas uniquement liée à cette symbolique chrétienne et religieuse. Dès l’Antiquité, les Perses et les Egyptiens offraient des œufs décorés pour fêter l’arrivée du printemps. Cette tradition s’est répandue dans toute l’Europe. Il semblerait que le succès de cette tradition, en France, soit due à l’interdiction de consommer des œufs pendant le carême depuis le 15e siècle. Les familles aristocratiques conservaient les œufs pendant cette période et les décoraient afin de les offrir à Pâques. Plus tard la tradition se transmet aux familles bourgeoises. Et au cours de l’industrialisation du 19e siècle, les cadeaux sont associés au commerce. Les Allemands ont l’idée de remplacer les œufs de poule par des œufs au chocolat. Et c’est un franc succès ! Mais ce n’est qu’à partir du 20e siècle que les œufs au chocolat ne seront accessibles au plus grand nombre. 

Qui apporte les œufs ? 

Nous savons quelle est l’origine œuf de Pâques mais reste toujours en suspens la question qui fait bataille. Qui de la cloche ou du lapin, et parfois de la poule amène les œufs de Pâques aux enfants. Si vous habitez de l’ouest de la France, vous direz surement que ce sont nos bonnes vieilles cloches qui nous les ont ramenés de Rome. Si vous êtes de l’est de la France, ce sera peut-être un lapin ou un lièvre. Quoiqu’il en soit, voir le bonheur dans les yeux des enfants qui courent dans le jardin, c’est ce qui compte vraiment au milieu de ce beau printemps. En Bavière, le lièvre est remplacé par un coq, en Thuringe c’est un renard, dans d’autres pays c’est un oiseau. L’important, c’est qu’un messager vient nous annoncer l’arrivée de la belle saison. 

 

La fête de Pâques est donc connotée religieusement. C’est une fête importante pour les croyants. L’important, qu’on soit chrétien ou non, c’est de profiter de ce moment pour se retrouver en famille. Profiter d’un moment de complicité avec ses enfants, manger de bons produits. Et faire bien attention à l’intoxication si on est trop gourmand ! Alors je vous souhaite de joyeuses Pâques, et surtout de profiter de cette belle saison printanière.  

 

Ethan.