Ré-inventer la religion ?

Dieu, un mot bien court au sens si lourd.

Depuis que le monde est monde, l’Homme n’a eu de cesse de rechercher une cause, un « qui » qui accompagnerait le « pourquoi » qui revient inlassablement à chacune de ses questions.

A son besoin viscéral et inaliénable de limites, l’Homme a trouvé une réponse extraordinairement simple et efficace : la personnification. Dieu, Allah, Yahvé sont devenus par les écritures saintes les responsables de toutes choses, bonnes ou mauvaises, créatrices ou destructrices.

Alors la question essentielle devrait sans doute être posée en ce sens : Et si la méconnaissance de la religion déresponsabilisait ? La religion du siècle dernier est-elle dépassée ? Faut-il ré-inventer la religion ?  Cette question peut trouver une ombre de réponse dans une maxime que j’utilise souvent « Le Divin est la part d’amour en chacun de nous« .

Aujourd’hui les enseignements religieux n’ont plus la côte. La lecture est vite faite. D’articles en articles, de vidéos en vidéos. Mais qui, qui a réellement posé ses yeux sur la Bible, le Coran ou encore la Torah ? Je crois qu’ils ne sont pas nombreux.

Moi-même je l’avoue, j’ai essayé et je me suis vite ennuyé. Les textes sont las, non remis au gout du jour depuis des années. Seule l’église protestante avec la Bible 21 propose une lecture actualisée (voir même avec des images, si si !). Mais au final qu’apprenons nous ? Que Dieu punit et venge. Il faut être bon, aimant, aidant et encore plein de choses en « ant » pour pouvoir obtenir le paradis éternel, le royaume des cieux. Il faut l’être pour gagner la rédemption de l’éternel. Vous avez bien lu, non pas pour un « mieux vivre ensemble » ici sur Terre, mais pour obtenir le badge VIP du royaume éternel. Dieu est donc un juge ultime, véritable avocat du Diable qui toute notre vie se délecte de notre combat permanent contre l’immoral.

Alors oui, cette vision est archaïque et dépassée. A l’époque de l’écriture des ces livres Saints, la religion faisait office de loi, de code. En brandissant la menace d’un Dieu vengeur, le meilleur moyen était tout trouvé pour ramener les brebis égarées au sein du troupeau. Et pour tout vous dire, je n’ai jamais accroché à cette version. C’est pour cela que peu de temps avant ma seconde communion j’ai claqué la porte de la grenouille de bénitier qui nous faisait la catéchèse …

D’ailleurs un humoriste a très bien compris le concept. En effet, dans son spectacle « Alléluia Bordel » Jérémy Ferrari passe au crible les trois principales religions, textes à l’appui. Tout le monde en prend pour son grade. C’est à mourir de rire.

Et puis un jour je suis tombé sur « Conversation avec Dieu » de Neale Donald Walsch ( potentiellement co-écrit avec Dieu himself !). C’est une trilogie littéraire qui parle de tout et de rien. Des questions les plus banales aux plus pointues. De l’exploration des émotions en passant par l’explication de la 2nde guerre mondiale ou encore comment et pourquoi marche la voyance. Tous les sujets sont abordés : la vie, la mort, la maladie, le paradis et l’enfer. Même Adam et Eve en prennent un coup !

A l’image d’un véritable discours avec son soi intérieur, son guide ou sa conscience, le lecteur redécouvre le monde. Mais bien plus que cela cette oeuvre nous aide à poser des mots sur des sentiments intérieurs et à exprimer des réponses qui étaient déjà en nous, même cachées au plus profond de nous. Bref il faut reconnaitre que cette trilogie a le mérite  d’allumer les ampoules de notre plafonnier !

Alors il faut quand même rester critique, sinon mon avis ne serai pas clair et objectif et certains diront encore que je suis illuminé ! Dans le tome deux je vous laisse le soin de mettre de côté le cours de géopolitique divine qui à mon goût est un non-sens, trop et mal documenté et qui n’a pas d’intérêt. D’ailleurs, j’ai eu du mal à adhérer à ces théories là. Mais tout le reste peut et doit être lu sans aucune modération. Je dirai même que ce livre peut d’un certain point de vue vous aider à vous réconcilier avec la foi.

Attention, je n’ai pas dit que vous alliez retourner au culte dès la semaine suivante … mais tout de même !

Allez, en attendant courrez vous procurer ce petit bijou spirituel qui j’en suis sur, ne vous laissera pas de marbre.

Une fois que vous l’aurez lu ou si vous l’avez déjà lu, n’hésitez pas à faire des retours que nous en papotions ensemble. Attention (bis), ce livre, comme tous les autres ne détient pas la vérité universelle 😉 mais contribue à sa manière à nous mettre sur une voie …

Bon dimanche à tous,

Ethan

PS : si vous aimez l’humour, voici le twitter officiel de Dieu, je vous assure cela vaut le détour ICI

Laisser un commentaire